Ce qui est tu à la première génération, la seconde la porte dans son corps
Françoise Dolto


A la une

Scène de ménage

Emission de la Télévision Suisse Romande, 25 mars 2009

Pour avoir plus d'informations sur la psychogénéalogie, je vous invite à visionner l'émission de la Télévision Suisse Romande, "Scène de ménage", de 17 mn, à laquelle je participe :


Psychogénéalogie

Pour avoir une bonne compréhension de la psychogénéalogie, il est important de lire "Aïe, mes Aïeux", Desclée de Brouwer et "Psychogénéalogie", Payot 2007, d'Anne Ancelin Schützenberger.

La psychogénéalogie et le génosociogramme ont été créés par Anne Ancelin Schützenberger. Le génosociogramme est un arbre généalogique familial établi sur 4 à 6 générations (avec les naissances, mariages, décés, maladies, accidents, liens affectifs, alliances et ruptures, professions, déménagements, phénomènes migratoires, etc...). Cet outil permet de mieux comprendre notre script de vie et nos choix professionnels ou personnels, à la lumière de notre héritage familial inconscient transgénérationnel.

Cet arbre généalogique spécifique met en évidence les rôles, les légendes, les non-dits, les secrets familiaux, les répétitions, les dates d'anniversaire de "fragilisation", les traumatismes, les échecs, les névroses de classe, les loyautés familiales invisibles aux ancêtres, les dettes, les injustices, les hontes, les réparations...

Par une présentation graphique, il met en évidence l'ensemble de la famille sur cinq ou six générations, avec les liens affectifs majeurs. Ce travail de mémoire se fait d'abord en interrogeant la famille, puis en utilisant les méthodes habituelles d'investigation de la généalogie telles que les recherches dans les registres des mairies, ou une enquête dans la région d'origine...
Extrait de l'article "Guérir les blessures familiales", Psychologies Magazine, Juin 2007.

Cette outil thérapeutique souligne les liens affectifs importants, tant positifs que négatifs, et met en relief les transmissions utiles aux personnes qui sont en recherche de leur identité. Il est réparateur et libérateur. Il aide à comprendre et à donner un sens à son histoire personnelle. Il donne la permission de vivre autrement sa vie.

Au lieu d'être piégé dans un rôle nous avons à nous inventer et chacun devient l'artiste de ce qu'il a reçu , Françoise Dolto.


A voir aussi :